Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2012

Pourquoi il faut voter Antoine VIELLIARD dimanche...

 

Photo

 

Dimanche, à l'heure d'un choix qui sera déterminant pour notre belle circonscription, tous les électeurs devront prendre leur responsabilité.

Faire un choix partisan pour contrer ou appuyer ce qui se passe à l'échelon national, ou faire un choix pour notre circonscription. Car quoi qu'en disent certains, un député c'est un élu national, certes, mais son rôle consiste aussi à porter les problématiques de sa circonscription et d'influer, d'aider, d'appuyer autant que possible les grands dossiers qui nous concernent.

Car notre circonscription est particulière, avec des fonctionnements hautement spécifiques, de part sa nature transfrontalière, car les enjeux qui sont les nôtres ne ressemblent en rien à ce qui se passe dans le reste de la France.

Dimanche il nous faut un député de terrain, constructif, pragmatique, capable de faire remonter et comprendre nos spécificités à Paris.

Dimanche il nous faut un homme à la pugnacité éprouvée, capable de faire s'affirmer notre belle région face à une Genève en repli sur elle-même et qui exporte ses problèmes de logement sur toute la France voisine, et face à une France voisine qui subit son développement au lieu de le maîtriser.

Trop d'élus tournent le dos à Genève comme si elle n'existait pas, trop d'élus se livrent à une guéguerre méprisante et puérile avec nos voisins suisses, trop d'élus se placent en vassaux de la cité de Calvin, autant de positions contradictoires, inutiles et dangereuses, à terme, pour notre région. C'est d'un intense dialogue dont nous avons besoin, un dialogue franc, sincère, au service d'une agglomération transfrontalière équitable et solidaire. 

Antoine Vielliard est l'un des rares sinon le seul à parler d'égal à égal avec nos amis genevois. Et ce discours porte, puisque l'HEBDO, journal vaudois l'a reconnu cette année comme l'une des cent "personnalités qui font la Suisse romande". Les médias suisses l'invitent fréquemment et les genevois eux-mêmes, qui se sentent quelque peu abondonnés par leurs politiciens, se retrouvent dans son discours.

Il nous faut un député de terrain courageux, qui n'a pas peur de se mouiller, qui a parfaitement identifié les grands enjeux de la région.

Il nous faut un homme capable de rassembler, face aux dérives des deux grands partis vers leurs extrêmes respectives.

Il nous faut un homme capable de lutter contre l'anéantissement des terres agricoles en Haute Savoie, capable de protéger nos espaces naturels et de promouvoir une nouvelle façon de penser la ville.

Il nous faut un homme capable de changer la façon de faire de la politique. En faisant remonter vos préoccupations à Paris plutôt qu'en vous faisant redescendre les argumentaires partisans. Un député qui ne soit pas ni dans le soutien aveugle ni dans l'opposition systématique, mais constamment dans l'intérêt général. 

Un député qui vous rendra fréquemment des comptes, qui prônera la moralisation de la vie publique, qui contribuera à l'émergence d'un groupe centriste à l'Assemblée, qui rassemblera au delà des appartenances partisanes.

Un député qui se battra pour que les générations futures n'aient pas à supporter nos errements financiers, nos dérives budgétaires qui font peu à peu disparâitre notre souveraineté.

Un député qui refusera la caricature, qui ne récusera ni l'économie ni le social, et qui saura remettre l'homme et son environnement au coeur de toute préoccupation.

Cet homme c'est Antoine Vielliard, et dimanche il faudra le soutenir !

Commentaires

Le duo Antoine et Gabriel,bonne chance à tous les deux LE CENTRE POUR LA FRANCE : un très beau slogan. Un ESPOIR.

Écrit par : EL BAKI Mohamed | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.