Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2015

Récupération ou pas, les rassemblements de dimanche étaient fabuleux.

Récupération ou pas, les rassemblements de dimanche étaient fabuleux.
Au delà de toutes les polémiques, le peuple s'est uni comme jamais pour dire sa tristesse, sa colère, sa détermination, aussi.
Dimanche c’est le peuple qui a parlé, personne d’autre.
A tous ceux qui nous disent que nous étions quatre millions de moutons, je réponds qu'ils sont passés à côté d'un très grand moment de l'Histoire, un de ces moments où on a le sentiment profond d'appartenir à une nation.
A tous ceux qui ne sont pas Charlie, et qui pensent se distinguer du lot en le disant, je réponds que nous sommes Charlie non pas parce que nous sommes des inconditionnels de cet hebdomadaire satirique, mais parce que nous sommes des inconditionnels du fait qu'un tel journal puisse exister.
Je plains tous ceux qui déploient des trésors de mauvaise foi pour dénigrer ce vrai élan populaire, apolitique, spontané, gratuit, magique, au prétexte que tout est forcément manipulation. La tristesse et la colère de notre pays étaient profondément authentiques.
Ce rassemblement gigantesque, l'irruption de cette bulle d'incroyable humanité et ce sentiment merveilleux d'être parmi un peuple tout entier mobilisé est une catastrophe pour les théoriciens du complot et les cyniques de tout poil qui ne rêvent que du désastre.
On va finir par penser que ceux qui n'ont de cesse de répéter " ça va péter" en prenant pourtant l'air de celui que cela inquiète, supportent mal que quelque chose de beau, dans tout ce merdier, puisse arriver.

Les commentaires sont fermés.