Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2012

Les chiffres calamiteux de la construction à Genève

 

Ces chiffres sont consternants et traduisent une fois encore l"incapacité" de Genève à assumer son nécessaire développement immobilier. Conséquence : beaucoup de genevois viennent habiter en France voisine, ce qui fait grimper les prix des logements de façon dramatique et conduit au bétonnage des campagnes françaises. Que dire d"un canton qui expulse de fait ses propres ressortissants ?


Logo

Année 2011 déplorable pour la construction de logements à Genève

Par Julien de Weck. Mis à jour le 23.02.2012

Seuls 1018 logements neufs ont été construits dans le canton de Genève en 2011, soit 542 de moins que l'année précédente.


Mauvaise année pour la construction à Genève. En 2011, révèle l'Office cantonal de la statistique, seuls 1018 logements neufs ont été construits, soit une baisse de 35% (-542 logements) par rapport à l'année précédente. Mis à part 2008, il faut remonter à la période qui s'étend de 1936 à 1949 pour relever une production si faible! Un résultat loin des 2500 logements escomptés chaque année par le Département des Constructions et technologies de l'information (DCTI).

Les logements construits sont principalement localisés dans le centre-ville et la couronne suburbaine, qui poursuivent leur densification. Mention spéciale aux communes de Gy, Choulex, Cartigny et Avusy qui se démarquent en affichant un nombre de constructions élevé en proportion du nombre de logements existants sur leur territoire.

Seule note optimiste: au 31 décembre 2011, Genève comptait 3345 logements en cours de construction. «Un effectif relativement élev
é, note l'Office cantonal de la Statistique, par rapport aux 20 dernières années». ()

Créé: 23.02.2012, 10h26